top of page

PROTHESES MAMMAIRES, UNE ANECDOTE, Dr Jim tran Quan


J'ai un joli souvenir de cette intervention (plastie mammaire d'augmentation par prothèses).

La patiente m'avait demandé de prendre garde à ne pas déformer son tatouage (une hirondelle) placé juste au-dessus de son sein.

La prothèse trop volumineuse pouvair empiéter sur le motif est déformer la queue d'aronde de l'oiseau.

-je ne veux pas que ça soulève mon tatouage mais je veux un "bon D"




J'ai donc commander plusieurs tailles de prothèses. Je pose la première qui me semblait convenir (du 420 cc) et je mets à contribution toute l'équipe (anesthésiste, circulante, aide de bloc), pour m'assurer que l'hirondelle respectait toujours bien son "envol statique"

S'ensuit une belle discussion sur la disparition des hirondelles , de l'abeille, du dodo, des dinosaures et bientôt de l'Homme. Nous avons alors eu l'image de prothèses libérées des corps humains joncher la Terre nouvelle comme des méduses échouées.




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page