top of page

PEUR DE L'ANESTHESIE ...



Il arrive très régulièrement qu’un patient m’exprime sa terreur de l’anesthésie générale. L’angoisse est telle que la patient renonce à la chirurgie.

Ce propos revient souvent :

« j’ai entendu dire qu’on pouvait se réveiller pendant l’opération et ressentir la douleur sans pouvoir bouger »

Je rassure alors ;

Ce phénomène est appelé l'éveil peropératoire. Lors d'une anesthésie, 3 substances sont injectées : - un hypnotique - un analgésique - un myorelaxant Dans le cas de l'éveil peropératoire c'est l'hypnotique qui n'agit pas, le patient est donc conscient. Du fait qu'il soit sous myorelaxant il ne peut pas bouger. En ce qui concerne la perception de la douleur, on peut supposer que si l'hypnotique n'a pas agi, l'antalgique peut alors lui aussi ne pas avoir d'effets et donc permettre le patient de ressentir la douleur. Cet accident est néanmoins extrêmement rare et disparaitre tout à fait avec l'usage de plus en plus fréquent d'EEG peropératoire permettant d'enregistrer l'activité cérébral, et donc de détecter si le patient est conscient.

Il est surtout possible que cette patiente ait intégré durant le sommeil la sensation des différents touchés (qui ne sont pas des douleurs) car ils peuvent ne pas être supprimés de la même façon que la douleur (centres nerveux différents). Cette sensation sera "cataloguée" comme douleur (comment qualifier autrement le contact d'un scalpel qui découpe ou le laser qui brule) alors que la sensation douloureuse aura été absente.

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page