top of page

PAS SI SIMPLE ! Dr Jim Tran Quan


J’entends parfois dire que la chirurgie reconstructrice n’est pas de la chirurgie plastique, encore moins de la chirurgie esthétique...?

La chirurgie reconstructrice serait comme le traitement de l’anormal vers le normal

La chirurgie esthétique, quant à elle, serait la progression du normal au beau.

C’est une approche bien simpliste !

La chirurgie plastique reconstructrice et esthétique est un ensemble indissociable.

En effet, la chirurgie reconstructrice, plastique et esthétique s’intéresse à tous les tissus des structures qui enveloppent le corps humain de la tête aux pieds.

Cette chirurgie n’est pas seulement morphologique; le chirurgien plasticien ne se contente pas de remodeler les formes, les reliefs et autres volumes.

Il est souvent amené à restaurer une fonction tout en améliorant l’enveloppe

Le traitement d’un grand brûlé, par exemple, ne se résume pas à un maintien des fonctions vitales par les réanimateurs, et une couverture cutanée par le plasticien.

Le traitement des séquelles des brûlures des membres et du visage représente une gageure majeure car tout en restaurant une peau et une morphologie proche de la normale, le plasticien doit absolument restituer au patient une fonction normale; une mobilité optimale des membres, en corrigeant les raideurs et rétractions, ou encore une fonction optimale des paupières ou de la bouche, altérée par les rétractions vicieuses, dues aux brûlures.

Le chirurgien cherchant l’amélioration esthétique du corps et du visage tiendra compte des fonctions et de l’équilibre des humeurs à long terme.

C’est pourquoi, je rappelle à mes patients, qu’une consultation pour un motif dit esthétique, reste une consultation médicale intéressant un corps tout entier et ses fonctions.

15 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page