top of page

ANESTHESIE / BLOC OPERATOIRE ...


Les "résistances" à l'anesthésie sont rares et ont toujours une explication. Derrière ces difficultés à anesthésier, on trouve des causes métaboliques, psychologiques ou anatomiques.

Tout d'abord, il est important de rappeler que personne ne résiste à l' anesthésie.

En revanche, il y a des personnes plus difficiles à anesthésier que d'autres en termes de quantité d'anesthésiques.

Les personnes qui fument et boivent beaucoup d'alcool sont par exemple plus difficiles à anesthésier, que ce soit pour une anesthésie loco-régionale ou générale. Il existe chez ces patients des modifications pharmacologiques complexes et pas encore élucidées comme une induction enzymatique hépatique, une modification des volumes de distribution des anesthésiques, qui font que l'anesthésiste doit augmenter les doses de certains médicaments. Il peut aussi exister une résistance à l'anesthésie chez des personnes qui ont subi de nombreuses anesthésies, par exemple des grands brûlés.

Il y a également des cas de résistance d'emblée à l'anesthésie chez les personnes obèses, du fait de la dilution des produits dans la graisse.

La solution à ces résistances ? Des doses plus fortes d'anesthésiants ou l'utilisation de produits différents.

Les anesthésistes ont à leur disposition toute une panoplie d'anesthésiques. Un électro-encéphalogramme leur permet de vérifier que les gens dorment bien, et, si besoin, ils remettent une dose d'anesthésiques L'angoisse peut aussi perturber une anesthésie locorégionale ou générale. Un état de stress peut ainsi obliger à administrer des doses plus fortes d'anesthésiques.

Les personnes mal préparées à l'anesthésie sont plus difficiles à anesthésier que celles qui y ont été bien préparées, car, en cas de stress, le taux d'adrénaline grimpe, le débit cardiaque augmente, ce qui entraîne une perturbation de la répartition des produits anesthésiques entre les différents secteurs du corps.

Le Docteur Tran Quan prévoit, en tous les cas, une préparation à l'anesthésie en prescrivant un traitement homéopathique , lequel a donné des résultats observables et donc appréciables.

24 vues0 commentaire
bottom of page